Menu
Guy Lafrance (6-10 avril)

guy bouffon 19

« Mystique, dérision et bouffon : quand le clown prend la tangeante du diable »

*tarif réduit pour les personnes résidant à Bagnolet ou second stage au cours de la saison

Un poème contemporain de son choix (Apollinaire, Artaud, Bobin, ...)

Une chanson enfantine.

Une recette de cuisine.

Et de connaître un des contes suivants mais sans l'apprendre par cœur : Blanche-Neige, Le petit chaperon rouge ou Cendrillon.

Tout cela pour être bousculé.e par l’improvisation et des provocations.

Objectifs

C’est l’heure du chaos, du délitement du politique, de l’effondrement annoncé et du populisme apocalyptique. Les genres se radicalisent. Le radicalisme acquiert de plus en plus d’adepte, y compris chez les pétomanes. Les clowns jouent dans des films d’horreurs et n’ont pas le beau rôle. Des présidents en cravate se font traiter de clowns quand ce n’est pas de bouffons. Aye ! Jacques Lecoq disait : « La différence entre le clown et le bouffon, c'est que nous nous moquons du clown tandis que le bouffon se moque de nous. »

Oui. Amusons nous de tout cela !


Présentation

Ce stage s’adresse à des acteurs ou des clowns qui veulent éprouver le monde des bouffons avec comme exercices :

Jouer d'un corps déformé, autre comme un énorme masque

Le monde de la Cour des Miracles, du Moyen-Âge ou ce que l'on en pense. Du Fantastique.

Parodie des rituels du quotidien (se laver les dents, faire ses courses...)

Parodie des Jeux de la guerre et de ses armées (Terrorisme, migration forcée...)

Parodie du Jeu des religions (Conflit religieux, sectes, préjugés sectaires, etc.)

Parodie des Jeux de la politique (ils sont déjà trop doués...)

Parodie des Jeux de la finance (Écart entre riche et pauvre, le capitalisme, l’écologie)

Parodie de l’effondrement (la fin du monde aura-t-elle lieu?)

Tout ceci dans un seul but : faire rire. Même si on grince des dents. Ça reste toujours léger.


Contenu

S'appuyant sur des exercices concrets s’inspirant autant du clown, du burlesque, du mime que du jeu bouffonnesque et du chœur grec, l'élève se prête à un voyage où l'excès est de mise.

La crédulité aussi est de mise. Elle est essentielle. Cet espace, fantastique, se veut très éloigné du jeu naturaliste, ou alors, s'il l'est, c'est pour davantage singer les humains. Le jeu bouffonnesque donne une grande liberté en improvisation libre. Comme s'il ne s'appuyait pas sur des phénomènes de causalité. Pourtant, sans discipline, pas de spectacle compréhensible pour le public.

La discipline du masque. Le corps est masqué, grossi, grotesque. Comment joue-t-on avec des corps pareils. Quelle voix ou non avons-nous ?

Les bouffons vivent en Bande. Chacun est heureux à sa place. Aucun ne cherche à prendre la place de l'autre. Donc, en dépit de ce paradoxe liberté / contrainte, il ne pourrait y avoir art. Une dramaturgie bouffonnesque est en devenir. Toujours en devenir.

Bref, Les bouffons est une entreprise d'exagération, de fiction pour le comédien. Ça a des liens avec la petite enfance, le diable (diablotins, djins, Méphistopheles), les animaux (insectes aux grands mammifères en passant par les reptiles), le monstrueux (corps déformés, cassés, empêchés), les extra-terrestres (d'autres planètes) et des Dieux (Mythologies occidentales ou orientales).

Le premier jour : le Rejeu de l'enfance (3 mois à 6 ans maximum).

Le deuxième jour : l'Approche corporelle du bouffon

Le troisième jour : Chœur, Cour des Miracles et Superhéros

Le quatrième jour : Poésie, Conte et Marmiton

Le cinquième jour : Jeu pour clowns et le bouffon


Biographie de l’intervenant-e

Guy Lafrance :

Est né au Canada en 1959 et réside en France depuis 1986. Il est de nationalité française et canadienne. Après ses études à l’École Internationale de Théâtre Jacques Lecoq (86/88), il professe son métier comme comédien, clown, pédagogue, auteur, metteur en scène et musicien accordéoniste.

CLOWN GUSTAVE REBLOCHON

Il pratique depuis 1987 que ce soit dans la rue, au cabaret, sous chapiteau... Date phare : en 1996 il intègre LE RIRE MÉDECIN, compagnie de comédiens-clowns intervenant dans des services pédiatriques à Paris, en Province et à l'étranger. À ce jour plus de 1500 jours d'interventions clownesques (c'est du jeu pas de l'animation). Depuis 2012 il développe un solo pour son clown Gustave Reblochon composé de chansons et d'histoires contées originales. La première version s'est nommée "Bouquet Cadeau", la deuxième, après ré-écriture en 2017, se nomme « Rebloch' pour les intimes »

PÉDAGOGUE

Clown depuis 2013 en première année professionnelle à l'École le SAMOVAR, Bagnolet. Formateur au sein de la CCES (Comédien-Clown en établissement de soins) depuis 2011.

Depuis 2009 divers stages de clowns à Dieppe, Taipei (Théâtre de la Sardine et le National Taïwan College of performing arts (NTCP), Bagnolet, Saint-Denis la Réunion, Pau, Montréal (2002).

Théâtre pour Kygel théâtre (Sevran)1998-2002 & 1987-1992

Bouffons (Jeux) 2016-2019 : Le Samovar. 2018 : Le Mans, 1989-1994 : Corrèze , Le Havre , Munster (Allemagne), Nancy , Dakar (Théâtre à l'envers 1994, Sénégal)

COMÉDIEN

1987-2017 avec Karim Yazi (KYGEL Théâtre) Le Kygel théâtre soutient « Rebloch' pour les Intimes » (2017) Ça brûle (2009) , A Braham Transfert (1998), Dérapages, le jardin de m.Maurice (1996-2002), P'têtes II (1992), Le coup de Marteau ou le clown de Nietzsche (1990), Attente (1990), P'têtes (1989). . Projet Collectif en cours pour 2020.

1997-2016 avec Richard Demarcy (LE NAÏF THÉÂTRE) . Plusieurs créations dont : La Farce de Maître Pathelin (2012-2016), Un certain Songe, une nuit d’été (2010) d’après Shakespeare, Vies courtes (2006) , Nouvelles histoires comme çà (1998) L'enfant d'éléphant (1997)

Et pour diverses compagnies : dont le KICK THÉÂTRE 1991-2009 : En Attendant Godot (2007/2009), Don Juan ou le Convive de Pierre (2003), Mozart et Salieri (1997), Personnes déplacées (1993), Les joueurs (1992), La sortie d'un théâtre (1992), Les amertumes (1991), COMPAGNIE LE 36ÈME DESSUS La vie débridée des hybrides de et mis en scène Marine Benech (2015) ;COMPAGNIE SUGAR BABY Kvetch de Steven Berckoff (2014-2016) ; MÉTAMORPHOSES SINGULIÈRES Jean Bête, le sens perdu de et mise en scène Antonio da Silva (2008-2011)

MISE EN SCÈNE

2019 Cabaret des 1ère années Samovar

2017 : Gustave Reblochon « Rebloch' pour les intimes, Kygel Théâtre, Mélocomix.

2012 Gustave Reblochon « Bouquet Cadeau » Ramdam Théâtre, Mélocomix à Bagnolet

2001 : Ce soir, on sort ! Kygel

1990 : Le coup de Marteau ou le clown de Nietzsche

CO-MISE EN SCÈNE

2014-2018, Cabaret des 1ère années Samovar (Avec Lory Leshin)

2013 & 2017 La Vie est Belle, Théâtre de la Sardine , Taipei, Taïwan (en collaboration avec Ma Chao Chi)

A Braham Transfert, Kygel 2003

Extraits de nuits déjantées, Kygel 2000

Assistant metteur en scène sur Ubu Déchainé de Richard Demarcy (Bénin, Bruxelles) 1998

Rencontres Kygel, 1999

"Esquisses comiques", Kygel 1995

ÉCRITURE

Gustave Reblochon « Rebloch' pour les intimes » (2016/2017)

Journal de Reblochon (2015)

Souvenirs de résidents fragmentés (2014)

Gustave Reblochon Bouquet Cadeau (2012)

Est prit qui croyait prendre (Kygel 02)

A Braham Transfert (Kygel 98-04)

Le coup de Marteau ou le clown de Nietzsche (Kygel 90)

Ptêtes (Kygel 89)

Quand la nuit tombe, ça fait mal (88)

CO-ÉCRITURE

La Vie est Belle

Ça brûle

Les hommes ont deux pattes (de moins que les animaux)

Dérapages, le jardin de monsieur Maurice,

Personnes Déplacées,

Ptêtes II

ADAPTATION

Ce soir on sort (Canevas extrait de La sortie au théâtre de Karl Valentin Kygel 2001)

Théâtre à l'envers (Collage, montage, liens - Sénégal 1994)

CV complet avec photos sur : http://guylafrance.blogspot.fr/

 

English | Espagnol

 

Association Le Samovar - siège social 165 avenue Pasteur 93170 Bagnolet
Licences entrepreneur du spectacle : 1-1035646/ 2-1035647 / 3-1035648