Menu
mercredi Christophe Marand et Hélène Risterucci puis Eric Druel

christophe&helene

Possibilité de suivre l’un des deux cycles ou les deux.

Cet atelier est destiné aux débutants ayant déjà eu une expérience de la scène ou non.

C'est un voyage !

Un voyage à travers les techniques du jeu burlesque et clownesque. Le travail consiste à développer les qualités comiques de chaque personne et à trouver son vocabulaire clownesque, à travers des jeux et des exercices d'improvisation.

Nous établirons un certain nombre de principes pour jouer, avec un travail sur l’énergie, la respiration en lien avec les émotions, et une boîte à outils pour improviser (autour du corps, de la voix et des mots). Une fois ces derniers digérés, nous nous plongerons dans les jeux d’improvisation. Comment dans un cadre bien précis, s'entrainer à lâcher prise et laisser les commandes à notre « je » ?

En restant bien proche de ce qui se murmure à l'intérieur de nous, on fera de la place à la sincérité, on accueillera tout ce qui s'invite.

En explorant la palette des émotions, les gammes, le rythme, l’écoute, les obsessions, les exploits, les rituels, les échecs, nous chercherons à laisser émerger notre douce folie.

Un beau voyage.

PJ : programme pédagogique

les intervenants :

C’est un ex-ingénieur repenti. Après quelques années à triturer d'obscures équations dans d'obscurs laboratoires, il suit en 2008-2009 la formation professionnelle de l'école du Samovar, et découvre les peines insondables et les joies immenses du clown.

A sa sortie de l’école, pendant 2 ans il se remet de ses émotions dans des maisons de retraite où les résidents partagent son amour de l’absurde, aux côtés des clowns de l’association Larubaliz (www.larubaliz.com). Puis, il tourne avec Erwan David et Carole Tallec le duo de clown « T'as ka dire ». Ils sont trois, c’est dire si c’est un bon duo ambitieux.

Avec la compagnie Agitez le Bestiaire, une création jeune public « Z'habis" s’emmêle à l'infini dans les vêtements et explore le mélange des genres et des zhabitudes…

Il prend une part active à la création du collectif Aspatrouille (www.aspatrouille.com), un troupeau de 10 clowns sans berger qui proposent des spectacles de rue et des lâchers de clown.

Avec la Cie belge ATIKA il s’amuse à jouer une fée dans « La Fée sans ailes ». Sur la péniche Antipode, avec les clowns du Grand Bazar Vivant il frôle la célébrité dans de fameux cabarets Clown, Chanson et Philosophie.

Il crée en 2017-2018 « L’inconstance de la virilité », un spectacle de la compagnie La Tendre dont on ne dira rien de plus tant il y aurait à en dire.

Pendant 2 ans il mène une vie ascétique et devient beau, BEAU, beau et con à la fois.

clown, comédienne, chanteuse, pédagogue

Après un cursus universitaire à la Sorbonne Nouvelle, en Art du Spectacle, elle se forme au Théâtre du Samovar (pédagogie Jacques Lecoq). Elle se concentre ensuite sur le travail du clown avec Catherine Germain, François Cervantes, Michel Dallaire, Jos Houben, Cédric Paga, Gabriel Chamé, Hervé Langlois, Ami Hattab.

Elle aborde aussi le travail de la marionnette avec François Lazaro et le "Clastic Théâtre", et pratique la cascade burlesque.

Co-fondatrice de la cie Canon qui explore à travers ces spectacles l’univers de la femme/clown et ses débordements ("Kabaret Prozak" mise en scène Philippe Martz, "Amuse-Gueule" mise en scène Hélène Gustin,"Les Glotte-Trottoirs", "Serial Tulleuses" collaboration artistique Alain Gautré et E. David), elle travaille aussi avec la cie Adada dans le spectacle de Rue "Epopée", avec la cie Obrigado, avec qui elle crée 2 comédies burlesques jeune public, et tourne 4 ans dans le spectacle "Coeurs Croisés" avec la cie DCA (Philippe Decouflé) entant qu'artiste burlesque sur patin à roulettes.

En 2016 elle rejoint la cie Numéro 8, et joue dans "Garden Party", une farce, féroce et grotesque sur la haute bourgeoisie, en tournée cet été au festival d’Avignon à 18h35 au Théâtre de l’Oulle.

Elle tourne en Corse pour Stella Production "Ghjuvà est mort !" un film de Gérome Bouda et pour Corsesca Services "La vitesse de l’amour", réalisé par Pierre Dieulafait. Elle tourne aussi avec les Films du Chat d’Oz, dans "Les rêves du plongeur", court métrage réalisé par Olivier Poisson.

Prête sa voix pour le doublage du personnage d’Adrienne dans la websérie "Poubelles, la vie", produit par les Tontons Filmeurs.

Parallèlement, elle intervient comme professeur de clown à l’Ecole du Samovar et est référente clown pour le projet "De l’Ecriture à la Scène" pour la Scène Nationale de Sénart.

 

English | Espagnol

 

Le Samovar 165, avenue Pasteur 93170 Bagnolet