Menu
Travaux d'école

Affirmer son clown prend du temps...

Le clown passe par l’échec, rater fait partie du processus. Le clown se travaille sans lumières, il se confirme avec l’éclairage du public. Le clown demande de la maturité, une connaissance de soi : un accompagnement particulier lui est nécessaire.

L’acte créateur prend ses racines dans la solitude et la rencontre avec soi-même.

Mais les provocations, les essais, les conseils, les rencontres, que propose l’enseignement du Samovar, ouvrent naturellement bien des chemins, artistiques et humains.

C'est pourquoi les apprentis clowns sont confrontés très régulièrement au public avec :

les cours publics :

Tout au long des 2 cycles, les clowns confrontent tous les mois leur travail au public, soit par les « cours publics », soit par des moments d’expérimentation d’un numéro pour les plus avancés.

Certaines formules sont accueillies dans des lieux et structures partenaires. Des résidences de travail peuvent être organisées à l’extérieur.

Nos cours public sont également proposés aux théâtres et festivals comme un moment unique pour comprendre notre approche du clown.

les cabarets :

Le montage du cabaret est l’aboutissement du premier cycle : c’est le temps de la synthèse, il est élaboré à partir des meilleurs moments trouvés au cours des deux années.

C’est le moment de mettre à l’épreuve la liberté du clown dans une mise en scène.

Le cabaret est joué plusieurs fois au Samovar, et bien souvent chez nos partenaires, tant en France qu’à l’étranger pendant l’été.

Nos élèves sont ainsi mis en situation intensive de recherche, de production et de représentations.

programmation :

 

English | Espagnol

 

Association Le Samovar - siège social 165 avenue Pasteur 93170 Bagnolet
Licences entrepreneur du spectacle : 1-1035646/ 2-1035647 / 3-1035648