Menu
Novembre 2017

RS nov

Parrains : LES ACIDES ANIMES (Benjamin BERNARD et Aurélien PAULY)

Parallèlement à notre saison et notre festival, les Rencontres ouvrent nos portes à tous les genres : le clown, le théâtre, la danse, le cirque, la marionnette, la musique ...

Ces scènes ouvertes permettent à de jeunes compagnies, sélectionnées sur audition, de présenter des extraits de spectacle ou des petites formes de moins de 20 minutes, deux soirs de suite.

Chaque Rencontre est parrainée par un artiste qui est à la fois responsable du jury et présentateur des soirées.

La sélection des compagnies se fait sur audition.

ALEJANDRO ESCOBEDO / CIE LA SUSCEPTIBLE

Un homme tente de dire au monde qu'une balle est sortie de sa tête. Mais le monde est sourd et cette situation de solitude devient tragique.

L’homme est seul, pourtant, au sol, une multitude de balles identiques de couleur orange le narguent. Il va alors s’enfuir, tenter de les rejoindre dans l’imaginaire d’une présence absurde, créant avec elle une relation intime, cherchant dans ces masses inertes autant de singularités individuelles.

Ce spectacle parle de la folie du monde, de la solitude dans laquelle nous sommes tout un chacun, de la fragilité de l’homme, errant dans cette solitude normative et superflue, à la recherche de l’autre.

C’est un spectacle qui parle aussi de la beauté de cette fragilité, en elle-même forme de résistance à la neutralité des choses, à l’extinction des sentiments, à la perfection des rouages de la marche du temps.

Mais c’est surtout un spectacle qui parle d’espoir, l’espoir d’un renversement, d’une révolution, vers la joie, l’être ensemble et la liberté.

Hélène Risterucci / Cie Canon / Koudju Pro

Après l'homme canon, Urga, la femme infusée.

Urga se raconte sous vos yeux. Elle s'expose, elle se livre.

Deux grandes gambettes, une envie de jouer avec le public, de le séduire.

On la suit jusqu’au fond de ses bottes, en un clin d’œil, elle dévoile son intérieur tiraillé, tiranique, titanesque.

Elle déborde d'énergie mais essaye de se contenir, de retarder le moment où elle va se donner complètement.

Alors elle prend le thé. Pour se calmer. Pour s'apaiser. Mais cela ne va pas se passer comme prévu, forcément. Tout lui échappe.

Sébastien Petiot / Dernier Soir

Emilien est sergent. Il donne les dernières consignes dans la caserne. Ça sent le roussi. Demain, ,ils vont tous y passer. Il est encore temps de célébrer la soirée, derniers émois et une fille de joie avant l'arrivée des requins.

Roseline Guinet

Désespérée par sa vie de théâtre , par les grands textes classiques et les petits hommes , par les … , par-le , elle parle ! Madame Françoise se lance dans le plaisir futile de la communication : "t’as pas une clope ? » puis découvre un objet humain : une chaise.

 

English | Espagnol

 

Le Samovar 165, avenue Pasteur 93170 Bagnolet