Menu
Agenda
<< Mai 2018 >>
DLMMJVS
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  



Archives
  • Mai 2018
  • Novembre 2017
  • Du lundi 16 juillet au vendredi 20 juillet

    stage avec Lionel Bécimol (sous réserve)


    becimol

    TOUS AZIMUTS (sous réserve )

    OBJECTIFS PÉDAGOGIQUES

    Il s’agit avant tout de permettre à chacun d’aborder les notions de représentation par le jeu d’acteur. D’abord celle qui consiste à faire spectacle. C’est à dire se présenter face à des spectateurs (eux aussi stagiaires) et faire de cet acte essentiel la matière première à jouer. Donc, ensuite et finalement, se mettre à l’épreuve des regards. A travers des jeux de rythme, de positionnement dans l’espace, de relations aux objets (accessoires, agrès, instruments de musique…) ,et aux partenaires nous chercherons à débusquer le clown.

    Dans un cadre d’improvisation, nous laisserons venir ce qui apparaît et le mettrons en jeu sur le champ. Nous ferons feu de tout bois, sans précipitation mais avec distance et implication.

    Le travail du clown s'explore dans la transparence et dans l'immédiateté des sensations et des perceptions. Ici et maintenant.

    CONTENU DE LA FORMATION

    Pour un clown, tout est possible : ses poches sont souvent nombreuses et immenses. Le plaisir du clown est de toujours dire oui aux choses qui se présentent à lui. Il ne se déplace pas sur une route unique, mais sur un réseau fait de chemins de traverse. Et s’il ne sait pas lire une carte, il sait où est le Nord. Alors peu importe la piste. Et comme il peut croire en tout, il nous emmène avec lui. Voyons donc à quel point il est possible de se satisfaire d’un rien pour inventer un tout. Ou comment avec tout on peut arriver au rien. Et ce après échauffement. Le clown est bestial, c’est un philosophe.

    Je ne conçois pas le clown comme un personnage que l’on construirait de toutes pièces, mais plutôt comme l’essence même de l’individu qui le représente. Le clown serait une émanation de l’acteur qui le met en jeu, il en est une représentation intime. Un parfum. Pour approcher cette notion dans la pratique de l’art clownesque telle que je la propose, l’acteur se confrontera à ses facilités, à ses évidences pour que nous les identifions ensemble. Et de fait, pour qu'il y ait « travail », nous nous emploierons ensuite à visiter des axes plus délicats à mettre en jeu. Ce sera comme un prolongement de ce qui est déjà là. Il s’agira pour nous tous d'accepter d’aller dans des endroits où le clown se cache fort probablement. Notre objet étant de le débusquer chaque jour un peu plus. C’est un projet ambitieux qui nécessite du temps et de la patience. Nous manquons souvent des deux.Nous nous promènerons d’un exercice à l’autre, d’une façon de faire à une autre. Nous fréquenterons des états de jeu aussi instructifs et variés que:

    • la panne, rester en scène alors que l’on souhaite en disparaître

    • la super-activité, produire à tout prix, même si l’on a rien à faire

    • gérer le contact au public et ce que l’on en perçoit, lire le public et faire des choix

    • improvisation en solo, duo, trio

    • rejouer une improvisation, répéter, refaire, repérer l’essentiel

    • dire ce que l’on va jouer et le jouer consécutivement

    Nous pourrons aller tous azimuts y compris du côté du costume et du maquillage. Tout ça pour voir. Nous guetterons les pistes de travail que chacun pourra développer de façon autonome ou avec d’autres.

    Lionel Becimol

    Il a été formé à l’École Espace Acteur à Paris à la fin des années 80. Les percussions, le chant polyphonique, l’enseignement, la mise en scène et la scénographie lui permettent de reconsidérer son métier de comédien dans sa pratique toujours en recherche. On a pu le voir à plusieurs reprises dans des spectacles mettant en scène des clowns ou des bouffons. Il s’est fait une spécialité du répertoire comique et caustique avec des metteurs en scène tels que Jacques Livchine, Vincent Rouche et Claire Dancoisne entre autres. Au théâtre encore, il a été remarqué dans le Procès d’après Kafka mis en scène par Philippe Adrien. Lionel Becimol est aussi enseignant de clown et d’improvisation dans diverses institutions dont Le Centre National des Arts du Cirque.

     

    Partager :
    par mail
    sur facebook
    Réserver / Acheter le billet :
    réserver par email

     

    English | Espagnol

     

    Le Samovar 165, avenue Pasteur 93170 Bagnolet