Menu
autres bons plans

Quelque chose

qqch

un seul en scène qui aborde des questions sociétales sur la sexualité. La comédienne et metteure en scène retrace l’histoire du sexe à travers mai 68 et la libération sexuelle. Elle tente de faire de ce sujet, non plus un tabou mais une conversation ouverte !

JEUNESSE

jeunesse

Dans cette nouvelle, l’écrivain Joseph Conrad interroge l’idéalisme et l’énergie de la jeunesse à travers le récit de la première traversée de Marlow, un marin. Il y mul-tiplie des situations rocambolesques où le corps de l’homme est mis à l’épreuve en permanence.

Dans ce spectacle l’association du théâtre et du cirque participe de l’envie de raconter par un symbolisme scénique organique et concret l’aventure de Marlow.

« Pour porter sur scène Jeunesse, nouvelle maritime de Joseph Conrad, Guillaume Clayssen fait le pari du cirque. Les mots de Jeunesse sont faits pour les gestes. Au flux verbal de Frédéric Gustaedt, Guillaume Clayssen joint ainsi une partition physique : celle du jeune circassien Jo-han Caussin, issu de la 28e promotion du CNAC. » Stéphane Capron - Sceneweb.fr, 28 août 2018

« Comédiens et circassiens ainsi que les ingénieurs son et lumière également sur scène, excel-lent à embarquer le public dans un voyage onirique à la suite de l’auteur et ses souvenirs. Un formidable travail sur le corps, le texte, l’image et le son pour un spectacle plein d’énergie et de force. » Nathalie Feildel - Le Dauphiné Libéré, 7 avril 2018

CONTEURS AU 13

conteurs th13

Une soirée imaginée par la Maison du Conte de Chevilly-Larue et le Théâtre 13

Pour cette nouvelle édition de Conteurs au 13,deux soirées insolites à la croisée des genres, entre conte, cirque, jazz, et conférence scientifique... Écritures contemporaines percutantes, voix puissantes, imaginaires décalés, les créations et les artistes invités ne vous laisseront pas en reste.

Chaque soirée débute à 20h et inclut une première partie de 20 min et un spectacle de 1h15.

Coproduction La Maison du Conte de Chevilly-Larue, l’Académie Fratellini, le Théâtre du Phare.

Avec les conteurs Amandine Orban de Xivry et Julien Tauber.

Et les sortants 2018 de l’Académie Fratellini, Ambroise Donnier, Mélodie Morin, Francisco Rosa et Matéo Thiollier-Serrano.

Direction artistique Olivier Letellier.

Des petites formes où mots et mouvements se conjuguent pour créer un troisième langage, mises en scène par Olivier Letellier à l’occasion de l’inauguration de La Maison du Conte en janvier 2018.

Deux spectacles aux frontières du réel, un soir avec Rachid Bouali, l’autre avec Marien Tillet

HURT ME TENDER / CirkVOST

vost

Un chapiteau rouge, immmense. 10 hommes et femmes volant.e.s redessinent l’espace, inventent un monde à plusieurs dimensions où tout vole, s’envole. Les êtres, les émotions, les espoirs et les craintes. Hurt me tender nous parle de tendresse, d’amitié, d’espoir et de colère. Hurt me tender nous raconte surtout qu’il est possible de tout réaliser ensemble, malgré les chutes, malgré tout.

Une aventure grandiose, un univers qui étonne et se transforme sans cesse. Un spectacle sensationnel et profondément sensible, où cohabitent prouesse, fragilité et merveilleux. Car au final, tout le monde prend son envol, acrobates, musiciens, spectateurs.trices. Une vraie libération. Il n’y a qu’une chose qui reste bien ancrée au sol, c’est le chapiteau.

L’Atelier du Plateau fait son cirque - 17ème édition

LADPFSC

Un rendez-vous de formes brèves, de créations aériennes, de rencontres inédites entre circassiens et musiciens, comédiens et danseurs, clowns et acrobates. Chaque soir, des artistes de cirque et un trio de musiciens se lancent à l’assaut d’un spectacle éphémère et non recyclable au canevas imaginé dans l’après-midi.

Pour sa dix-septième édition, « L’Atelier du Plateau fait son cirque » convie fêlés de la piste, libres-souffleurs de vent, dingos de tous bords, à frotter âmes et hanches pour trois semaines de rencontres improvisées sous haute tension.

Une édition placée sous le signe du corps acrobate, du théâtre physique, de cet art de bouger sans autres agrès que soi pour dire le monde et l’enchanter.

ENTRE

entre

Entre aborde le thème de la frontière et s’inspire de l’histoire incroyable de Merhan Karimi Nas-seri, resté 16 ans à l’aéroport Charles de Gaulle en attente d’une solution à sa situation adminis-trative.

L’écriture s’appuie sur une multiplicité de registres, dramatiques, comiques voire satiriques et l’esthétique de la pièce résulte du croisement entre la danse, le texte, l’acrobatie, la musique électro et live ou encore le slam.

« Le drame est traité ici avec un vrai sens du rythme et de l’absurde. Vincent Berhault, repéré au début des années 2000 pour ses talents de jongleur, (…) invente une forme d’écriture inédite entre cirque et théâtre. » Mathieu Braunstein, juin 2018

accordeon

à découvrir non loin du Samovar :

est ensemble

9 villes de Seine-Saint-Denis ont décidé de s’unir en communauté d’agglomération afin de construire ensemble l’avenir à l'est de Paris : c'est Est Ensemble, qui regroupe les villes de Bagnolet, Bobigny, Bondy, Le Pré Saint-Gervais, Les Lilas, Montreuil, Noisy-le-Sec, Pantin et Romainville.

Découvrez la programmation culturelle du territoire et de l'est parisien ici.

 

English | Espagnol

 

Le Samovar 165, avenue Pasteur 93170 Bagnolet